• Œuvres d'artistes

  • la rue de prague analyse

    (source du tableau : http://www.ottodix.fr)

     

    1. Quelques mots sur Otto Dix : 

    Otto Dix est l'un des plus grands artistes Allemands du XX° siècle. Il est né 1891 et mort en 1969. Otto Dix s'engage pour la première Guerre Mondiale en tant que mitrailleur. Après la guerre, il devient professeur aux Beaux Arts. En 1933, il est chassé par les nazis car ses œuvres sont considérées comme "dégénérées", ses tableaux furent donc également interdits en Allemagne après l'arrivée d'Hitler au pouvoir. 

     

    2. Description et analyse du tableau : 

    Le vrai titre du tableau est Pager Strasse. Il a été peinte en juillet 1920. C'est une peinture à l'huile sur toile intégrant des collages. C'est une oeuvre expressionniste. Le tableau montre le climat politique de l'Allemagne un an après le traité de Versailles. 

    Nous pouvons d'abord voir deux invalide. Celui au premier plan est un ancien combattant puisqu'il porte l'insigne des anciens combattants, mutilé au combat. Il a le buste bien droit et ne regarde pas l'autre invalide. Le second invalide est également un ancien combattant. Ses yeux sont vides. Il mendie pour vivre. Il est mutilé et désarticulé. 

    Le premier invalide : il porte une faux dans deux mains squelettiques qui symbolise l'omniprésence de la mort. 

    La main à gauche : cela montre le mépris que l'on porte à l'invalide qui mendie car on lui donne un timbre au lieu d'une pièce. 

    La petite fille : une enfant peut-être orpheline car elle est seule, elle n'a pas de chaussures, et est en train de dessiner sur le mur. 

    Le magasin n°1 : un magasin de prothèse. Le mendiant a des prothèses en bois alors que dans le magasin elles sont élaborées. 

    Le magasin n°2 : une vitrine de perruques et d'objets liés à la beauté symbolisant les années 20, "les années folles". 

    Le graffiti : entre les deux vitrines il a écrit "idiot". 

    Le premier journal : il y a écrit "jaudenraus" qui veut dire "les juifs dehors". L'antisémitisme est présent dans la société bien avant que les nazis fassent leur dogme. 

    Le deuxième journal : on peut lire "diktatur von rechts" qui signifie "dictature de la droite". 

    Le chien : son attitude qui montre les crocs souligne que l'ancien combattant ne fait pas parti de la bourgeoisie. 

     

    3. Conclusion : 

    Otto Dix critique son époque. Le tableau montre donc les conséquences de la guerre, une crise sociale, ainsi qu'une crise politique. 

    Pin It

    4 commentaires
  • Pour mieux comprendre l'analyse de ces deux tableaux, je vous conseille d'abord de lire l'article que j'ai publié à propos de Frida Kahlo : ici.

     

    Autorretrato en la frontera

    (source du tableau : http://laopinion.com)

    Autorretrato en la frontera

    Dans ce tableau, il y a une opposition entre le côté droit et le côté gauche. Frida Kahlo, qui est au centre, se tient entre deux mondes et deux cultures différentes. 
    A gauche il y a l’industrialisation, avec des grattes-ciel, de la fumée, la fabrique Ford, et des machines innovantes. A droite des éléments naturels et religieux, comme la lune et le soleil, qui mettent en avant une autre culture. Par exemple, la tête de mort symbolise la fête Mexicaine du Jour des morts. Vous l'aurez compris, il s'agit des Etats-Unis, là où elle a immigré avec son époux, en opposition avec le Mexique, son pays natal. D'ailleurs, les racines profondes des fleurs démontrent bien que le Mexique est la terre natale de Frida.

    Dans sa main gauche, elle tient le drapeau de son pays tandis que dans l'autre une cigarette. C'est un symbole d'émancipation féminine. 
    Il s'agit de son seul tableau qu'elle a signé avec le nom de son mari ainsi qu'avec son second prénom : Carmen Rivera. Cela traduit un changement d'identité ou une difficulté à s'intégrer aux Etats-Unis. Cependant, même si elle n'a pas réussi à s'intégrer dans ce nouveau pays, il lui a tout de même permis de gagner sa vie et de s'émanciper en tant que femme.

     

    landscape de frida kahlo

    (source du tableau : http://www.fridakahlo.org)

    Landscape

    Nous pouvons voir un paysage lointain et isolé. L'atmosphère de cette oeuvre est sombre. La nature semble morte puisqu'il n'y a pas de verdure, le sol est craqué, la terre est sèche, et il y a un gouffre au centre du tableau. Par ailleurs, nous pouvons percevoir un squelette dans le gouffre. En bas à gauche, un des rochets semble représenter un visage triste. 

    Frida Kahlo a peint ce tableau pour représenter sa souffrance physique. La scène se réfère à son corps cassé à cause de la chirurgie qu'il a subit.

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique