• Gameur, es-tu malade ?

    addiction jeux vidéos

    (source de l'image : https://www.dexerto.fr)

     

    Il y a peu, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a reconnu l'addiction aux jeux vidéos comme une maladie mentale.

    Les jeux vidéos étaient considérés, il y a quelques années, comme un simple divertissement. Mais aujourd'hui, cette activité aurait engendrée des problèmes plus importants, comme son addiction.
    Ce nouveau trouble, touchant environ 2 à 3 milliards de joueurs dans le monde, a rejoint à son tour la 11ème version de la Classification internationale des maladies. L'addiction aux jeux vidéos est considérée comme «un comportement lié à la pratique des jeux vidéo ou des jeux sur internet, qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d’autres centres d’intérêt et activités de la vie quotidiennes, et par la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables».

    Pour qu'un diagnostique soit effectué, l'OMS précise que ce comportement doit avoir de lourdes répercutions sur les «activités personnelles, familiales, sociales, éducatives, professionnelles», et «en principe, se manifester clairement sur une période d’au moins 12 mois».
    En gros, vous n'avez pas à vous inquiétez dans le cas où vous jouez plusieurs heures par semaine. Par contre, si vous en oubliez de dormir et de vous nourrir, c'est là que êtes considérés comme addicts.

    Les personnes touchées par cette maladie seront à partir de maintenant mieux pris en charge et bénéficieront d'un traitement adapté à leur condition. Reste à savoir comment l'OMS compte si prendre. Des scientifiques espèrent tout de même que des centres de soin soient ouverts pour traiter l'addiction aux jeux vidéos.

     

    Image associée

    (source de l'image : http://www.pro-influence.com)

     

    De la prévention dès le plus jeune âge.

    De nos jours, les enfants touchent de plus en plus tôt aux écrans. Certains parents collent leurs bambins devant des jeux sur tablette ou smartphone dès leur deuxième année de vie. Pour éviter ou retarder ce genre d'addiction, c'est aux parents de contrôler les heures passées devant les écrans des plus jeunes enfants. Les écrans sont déconseillés pour les enfants n’atteignant pas 3 ans et il est considéré que jouer seul aux jeux vidéos avant 6 ans peut devenir compulsif.

    « Ma playlist de juillet 201810 astuces EklaBlog que vous ne connaissez peut-être pas »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Août à 22:56

    Moi ce que je déteste ce sont les personnes jouant sur leur portable tout le temps, délaissant leur vie quotidienne; ils ne parlent plus à personne, rien. Ce n'est pas pareil mais ils ne se préoccupent pas de l'interlocuteur en face, et je connais bien des gens comme ça; en plus d'être impoli c'est embêtant pour eux. Pourtant je suis un joueur, mais je sais mettre ça de coté pour me concentrer sur la vraie vie ^^"

      • Lundi 27 Août à 00:28

        Oui j'ai connu une personne comme ça en particulier, entre les cours, quand on parlait ou passait du temps ensemble, cette personne jouait quasiment tout le temps à des jeux de son téléphone ...

    2
    Lundi 27 Août à 11:26

    Beaucoup de gens font d'ailleurs pas mal d'erreurs là dessus, et/ou comprennent le truc de travers. Je pensais que c'était du n'importe quoi à un moment, mais la vidéo de LayKny m'a pas mal éclairé sur ce que c'est vraiment. o/ 

    Par ailleurs, avant de critiquer et penser "machin fais plus attention parce que machin est sur son portable H24", vous devriez peut être vous interroger sur le pourquoi du comment. :/ C'est bien beau de faire des remarques quand on sait pas ce que c'est, hm. Il est vrai que les gens deviennent trop attaché à leur portable et très peu s'en passent maintenant, c'est plus ou moins abusif. Mais avant de les juger, vaut mieux se poser quelques questions. D'autant que j'en connais qui on tendance à aisément cracher sur des trucs alors qu'eux-même ne font pas mieux...
    Puis faut arrêter de jeter la faute que sur les parents à chaque fois aussi. Certains n'y sont absolument pour rien, leurs gosses se forgent un caractère, font des choix, évoluent. A partir d'un stade il faut que le gamin lui même puisse se prendre en charge, aussi (bien sûr il y a des parents qui ne réagissent pas tout cours, et c'est irresponsable... mais faut arrêter de les mettre tous dans le même panier).

      • Lundi 27 Août à 12:41

        J'ai ce problème-là avec mon ordinateur en général lorsque je suis chez moi, donc je peux quand même comprendre dans un sens. J'en ai voulu à la personne dont je parlais à Otter car là nous étions censés passer du temps ensemble et elle ne décollait pas ses jeux portables. Ça me blessait son comportement.

        Les parents ne sont pas responsables pour tout, il y en a bien qui font n'importe quoi de leur en se droguant et en se bourrant la gueule plusieurs fois par semaine, l'influence ne vient que très rarement des parents à ce niveau là mais des fréquentations et du monde dans lequel ils ont décidé d'appartenir. Je disais seulement que les relations que les parents décident de faire entretenir à leurs enfants peuvent grandement les rendre addicts. Justement, plus on est jeunes, moins nous décidons par nous-même. Nous sommes de vraies petites éponges qui retenons ce que notre entourage nous inculque. Plus tard, nous sommes en mesure de faire nos propres choix, mais si nous sommes devenus dépendants de quelque chose, il est bien compliqué de faire la part des choses et de le stopper

      • Mardi 28 Août à 16:43

        D'un côté Mad hatter, je suis d'accord d'un autre non.

        Quand je parle des personnes qui sont h24 sur leur téléphone, je parle des gens avec qui on a organisé une sortie depuis un moment, on avait hâte,une journée à passer ensemble mais qui restent tout de même collés à leur écran, train d'ignorer les personnes aux alentours et carrément ignorer la réalité. C'est très nocif. J'ai moi-même des problèmes avec les écrans ( cf mon commentaire et je ne m'en cache pas ) alors je comprends d'un côté cette addiction mais, jamais je gâcherai une journée organisée à rester sur mon portable et ignorer les autres, en ne les regardant même pas dans les yeux. Histoire vécue en plus ( Ex : On était dans un parc avec mon amie, elle reste collée à son tel, c'est le blanc entre nous. J'essaie de lancer la discussion de multiple fois,mais rien à faire elle préfère parler à d'autres gens sur son tel que de profiter de l'instant présent avec moi ) 

        Personnellement je ne juge pas. j'émets des faits. Je suis partiellement concerné par l'addiction aux jeux. 

        Pour les parents, au niveau d'internet, quand l'enfant a 8 ans et qu'il a libre accès à tout internet, pour moi les parents ont une responsabilité. Surtout quand on sait ce que les gosses regardent. ( Violence, pornographie de plus en plus jeunes etc. ) Et pour les jeux vidéos, il y a des PEGI et donc les parents ont une responsabilité quand ils achètent un jeu à leurs enfants. ( Derrière la boîte il y a en plus marquer le contenu sensible : Langages vulgaires, violence ..etc ). Combien de jeunes enfants jouent à GTA ou à Call of. C'est désolant. Sur certaines choses les parents ont une responsabilité sur d'autres non. Je suis d'accord, on ne peut pas leur coller toutes les fautes mais sur certaines choses si malheureusement. Je rajouterai aussi que les parents peuvent contrôler le temps de jeu et / ou de contact à l'écran.

    3
    Lundi 27 Août à 15:35

    Là c'est de l'irrespect, c'est compréhensible... :/ Autant quand c'est repas de famille, que tu ne te sent pas à l'aise, je peux saisir l'utilité s'accrocher à son portable... même si ce n'est pas top. Mais quand c'est un moment prévu avec des potes, faut pas abuser. '_'

    Même sans se droguer ou se bourrer la gueule, il y a des parents irresponsables... combien de fois j'en ai vu me pondre "bah, c'est que la télé et comme ça ils font pas chier". Ah ué... l'éducation à la télé c'est sûr, c'est mieux.
    Pour beaucoup oui, et c'est normal, mais tout les gosses ne sont pas abrutis. :/ (un exemple bête mais plutôt significatif: une fois une connaissance m'a sorti "moi je tirais la queue du chat, mais y'a prescription, ça va j'avais 10 ans". Bah, non, désolé à cet âge là cette idée ne m'aurait même pas traversée l'esprit. Faut pas être a la masse non plus...) Donc les parents ont une grande part de responsabilités, plus encore pour les plus jeunes. Mais à partir d'un certain stade ils n'y sont pas forcément pour quelque chose. (il y avait un gamin dans ma classe qui se ventait de fumer dans le dos de ses parents. un bel exemple parce que même si ils font au mieux, si derrière le gamin à de mauvaises influences et que lui même décide de faire le con... difficile de le suivre, tu vois?)

    4
    Lundi 27 Août à 15:50

    Pour ma part je parlais de ces personnes quand on est censés passer du temps ensemble, on a prévu ça depuis longtemps; Je mets mes activités de côté pour me consacrer à la personne, et elle reste sur son portable.

    Il y a également mon copain qui, même s'il est avec moi, ne parle qu'à ses amis sur téléphone ou va sur ses jeux. Dès qu'on est ensemble. Je pensais que le problème venait de moi, on en a parlé mais en fait il est juste accro au fait d'avoir un écran devant lui et scroller inlassablement les fils d'actualité. Donc je me suis dis que j'allais faire de même, il a vraiment pas apprécié, je lui ai dit que c'est exactement ce que je ressens quand on est ensemble; du coup maintenant c'est simple : quand on est ensemble aucun de nous ne va dessus sauf si c'est pour parler à ses parents :D Et ça marche un peu

      • Lundi 27 Août à 20:31

        Ça n'a rien à voir, hier ou avant-hier j'avais revu ton ancien pseudo Angel♥ et depuis quand je pense à toi pour te répondre en com's j'ai envie de t'appeler Angel à la place de Otter x') Pourtant ça remonte

    5
    Lundi 27 Août à 16:52

    C'est bien ce que je disais, c'est irrespectueux de sa part pour le coup. ^^'

    Ouhla... Si quelqu'un qui est censé t'aimer favorise aisément ses potes et son twiter ainsi que ses jeux, ça ne relève même plus que de l'addiction, je pense. :/ Mais si vous avez trouvé une solution et que ça vous va, c'est bon signe! o/

      • Lundi 27 Août à 20:28

        Oui dans ce cas c'est le même genre de comportement que j'ai eu x) Enfin je ne partageais pas les mêmes genres de lien avec la personne mais ça reste de l'irrespect comme Otter

    6
    Mardi 28 Août à 16:04

    J'ai des tendances addictives aux jeux vidéos. ( Consoles / PC ) Je ne pense pas me considérer comme un addicte véritable mais il m'est arrivé de jouer des jours entiers sans m'arrêter. ( Dizaine d'heures d'affilées et beaucoup plus ) et d'en ressentir un véritable manque quand je m'arrêtais. C'est avant tout une passion qui prend un peu ( beaucoup ) de temps. Mais j'en suis conscient de cette tendance addictive, et je me suis calmé ces derniers temps.

    Par contre, au niveau de conscience, ce qui me dérange ce sont les p'tits gamins que les parents laissent tout le temps sur les écrans, en plus d'avoir les yeux en contact avec les écrans donc qui s'abîment de plus en plus jeunes mais en plus qui deviennent addictes au téléphone, tablette à un âge si précoce...etc. Mais en plus à internet. Les enfants voient des choses qu'ils ne devraient pas voir si jeunes ( Les parents ne surveillent même pas les recherches de leurs enfants sur le net ) et je trouve que l'enfant d'aujourd'hui est de plus en plus perverti ( Certains enfants de primaires disent des grossièretés et des choses que même un adulte ne dirait pas ) et pire, influencé.

    Après niveau téléphone, j'ai clairement envie de donner une bonne baffe à ceux qui restent h24 dessus. Même quand tu es avec eux et que tu es censé passer un moment avec eux, mais qui préfèrent prendre en photo tout ce qu'ils ont autour et répondre à leur SMS. J'ai une amie comme ça, qui m'ignorait alors que j'étais à côté et franchement ça m'a pas plus. Comme Otter, j'ai fait de même pour qu'elle se rende compte de ce qu'elle faisait et à quel point c'était malpoli. Et elle n'a pas aimé que je fasse de même. Et puis avec les écrans et réseaux sociaux, y aussi le problème de l'instantané. Des gens qui répondent 1s après et spament....insupportables..

    J'ai l'impression que c'est un véritable fléau.

      • Mardi 28 Août à 18:07

        Oui pour le coup j'ai ça aussi avec l'ordinateur ...

        Concernant les enfants, je suis d'accord. Je ne sais pas si tu as entendu parler de l'hypersexualisation, beaucoup d'enfants et de pré-ados recopient ce chemin-là pour faire comme les autres, ça fait peur. Je suis en désaccord avec les parents qui laissent leurs enfants grandir avant l'âge inconsciemment. Comme tu dis, ça passe par ce qu'ils voient sur Internet et que les parents ignorent par manque de surveillance involontaire ou non, ce qu'ils recopient de malsain qu'ils peuvent voir chez leurs amis (comme les filles qui se maquillent très jeunes). C'est exactement ça le terme, les enfants sont influencés par le comportement des autres, par ce qu'ils voient sur Internet et sur certains jeux déconseillés à leurs âges (comme tu disais dans ton autre commentaire, avec lequel je suis d'accord), et la société tout simplement

        J'ai lu ton commentaire où tu parlais de ta meilleure amie. Le cas que tu relates où ça concerne des sorties prévues, je n'ai pas eu ça, moi c'était entre les cours au lycée avec mon meilleur ami. Le comportement de ta meilleure amie, le jour de ton exemple, était vraiment déplacé, je n'aurais pas non plus apprécié ça. En tant qu'accrochés à certains écrans, on devrait comprendre ça d'un côté. Mais j'ai vraiment du mal à me mettre à sa place car je ne pense pas que je sacrifierai une sortie avec des potes/amis, même si j'avais un appareil qui ferait office de mon ordinateur en plus petit avec moi ...

    7
    Mardi 28 Août à 19:34

    Je ne suis pas une accro aux jeux vidéo ni à la télé. Moi c'est rare ces moment là. Par contre sa me fait penser à autres choses dans le genre. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :