• Divers types de partages

  • culotte menstruelle

    (source de l'image : https://fr.freepik.com)

    Cet article fait suite à celui-ci où j'expliquais ce qu'était la marque Glereco, la dénonçant d'utiliser la technique du dropshipping et d'arnaquer royalement ses clients. Je vais maintenant vous expliquer ce que j'ai fait après avoir commandé. Cela pourra peut-être aider les personnes qui sont dans le cas que j'ai rencontré.

     

    Concrètement, j'ai passé commande pour 59,80€ de culottes menstruelles, donc 9 pièces, le 13 février 2021. Un mois passe sans rien recevoir. Évidemment, ce qui provient de Chine met généralement beaucoup de temps à arriver. Ne désirant cependant pas me faire arnaquer davantage, j'ai fait parvenir un mail bien salé à Glereco le 04 avril. Dans le doute, et pour optimiser mes chances de réponse, je l'ai envoyé aux 2 adresses suivantes : support@glereco.com et contact@glereco.com. On ne m'a pas du tout répondu par le biais l'une de celles-ci mais avec l'adresse contactglereco@gmail.com, soit.
    Dans mon message, sans les insulter bien entendu, je leur ai premièrement mentionné que je savais qu'ils utilisent le dropshipping, que leurs articlent proviennent de Chine et qu'ils arnaquent leur clientèle. Deuxièmement, que cela faisait presque 2 mois que j'avais commandé sans ne rien recevoir et que l'état de ma commande était bloqué à la première étape. Troisièmement, je leur ai littéralement demandé si je devais en venir à porter plainte contre eux, faire un litige ou leur faire une publicité d'enfer sur les réseaux sociaux (ce que je fais depuis le début en soit). Que s'ils me remboursaient en me restituant l'argent sur mon compte bancaire, j'en resterai là. J'ai par ailleurs pris soin de leur rappeler mes numéros de commande et de suivi. J'avais également prévu de les spammer de mails en en programmant 2 par jour pendant au moins une semaine. J'ai par la suite annulé tous mes mails programmés puisque l'on m'a répondu le 06 avril.
    La personne qui m'a écrit est restée très cordiale à l'égard de mon mail enflammé. Coïncidence, ma commande devait arriver le 07 avril. On m'a donné un autre lien et numéro de suivi Laposte. C'est ainsi que j'ai pu voir que mes articles étaient arrivés en France seulement depuis le 03 avril.

    Bref, ces culottes je n'en voulais clairement pas. Porter des sous-vêtements qui puent l'arnaque, dont les composants sont nocifs pour la santé, que j'aurais pu acheter pour moins de 5€ l'unité sur AliExpress et qui risquaient d'être de mauvaise qualité et de ne pas absorber mes flux menstruels, ça n'était pas dans mes plans. Depuis le départ j'avais prévu de m'en débarrasser si par miracle je les recevais. Je me suis alors renseignée sur la politique de remboursement de Glereco, que vous trouverez ici.
    Evidemment, aucune adresse postale de retour n'est mentionnée. Je voudrais attirer votre attention sur le fait que ce n'est pas normal et je me demande si ce n'est pas illégal d'ailleurs qu'il faille contacter Glereco pour obtenir cette information, à croire que c'est fait exprès pour dissuader les clients de demander le remboursement. En ce qui concerne le remboursement en lui-même, le mode par défaut est l'avoir, c'est-à-dire que votre argent vous est remis sur le site Internet de Glereco pour que vous puissiez achetez d'autres articles plus tard. Pour percevoir un remboursement directement sur le mode de paiement utilisé, il faut le mentionner sur le formulaire de retour (disponible ici). Aussi, vous n'avez que 14 jours une fois la commande reçue pour leur renvoyer. J'ai ainsi contacté une énième fois Glereco, via contactglereco@gmail.com, pour leur demander où je devais leur expédier le colis. On m'a donné l'adresse d'une boîte postale que je ne mentionnerai pas dans l'article au cas où celle-ci viendrait à changer. Apparemment, on me rembourserait sous 10 jours après qu'il ai réceptionné mon colis. Ah oui, une dernière précision, Glereco se garde 15% du montant de votre commande dans leur poche pour des histoires de frais d'inspection, d'entrepôt et de traitement.
    Avec le montant de ma commande qui s'est élevé à environ 60€, 15% de frais soustrait à cela, plus approximativement 7€ pour le coût du renvoi du colis avec Colissimo, je devais normalement être remboursée d'environ 50€ sur 67€ dépensés au total pour Glereco. Alors revoir 50€ sur son compte bancaire ça peut toujours servir évidemment, ce n'est pas à négliger. Et puis même par principe, nous n'avons pas à laisser une marque frauduleuse nous soutirer de l'argent aussi facilement.

     

    Maintenant, concernant l'aspect des culottes en elles-mêmes, ça donne ça :

    Glereco dropshipping Glereco arnaque Glereco Aliexpresscommande Glereco pas reçue  arnaque culotte menstruelle

    Petite précision, il s'agit du modèle de culotte ROSALIA et je n'en ai essayé aucune, je peux donc pas vous dire si elles taillent bien. La dentelle semble par ailleurs fragile, donc d'une qualité à revoir.

     

    Pour le fin mot de l'histoire, j'ai bien été remboursée fin avril. Glereco m'a même envoyé un mail pour accuser réception de mon colis et me confirmer que je serai remboursée sous peu. À l'avenir, si je dois acheter des culottes menstruelles, je me tournerai vers des marques françaises qui fabriquent elles-mêmes leurs sous-vêtements, comme par exemple : Réjeanne (qui font des sous-vêtements bio), Elia, La culotte Parisienne, Pourprées, Marguette, Smoon, FempoBlooming, ou Petites Culottées. Il est précisé sur leurs sites Internet que leurs articles sont fabriqués dans des ateliers en France. Les prix, qui sont bien plus élevés que ceux de Glereco, sont un indicateur qui signifie normalement que cela ne provient pas de Chine.

     

    Merci d'avoir lu, j'espère que cet article saura en éclairer plus d'un(e) sur la démarche à suivre vers le remboursement ! Et surtout, faites attention et renseignez-vous sur les sites avant de passer commande. N'hésitez pas à partager cette publication et à sensibiliser les personnes qui désirent acheter des culottes menstruelles sur les marques de dropshipping comme Glereco.

    Pin It

    votre commentaire
  • menstruations illustration

    (source de l'image : https://fr.freepik.com)

     

    Je fais cette publication à but préventif, pour que toute personne hésitant à acheter des culottes Glereco agisse en connaissance de cause.

     

    Glereco c'est quoi ? Comme je le disais, il s'agit d'une marque apparemment basée à Londres (si l'on croit les mentions légales de son site Internet), vendant des culottes menstruelles. Glereco se fait connaître par ses promotions alléchantes, qui, comme moi je l'ai été, bernent les personnes qui ne s'y connaissent pas en dropshipping.

    Le dropshipping cela consiste tout bonnement à ce que le vendeur vendent des produits qu'il n'a pas en stock. Le client commande sur le site, le vendeur transmet cette demande au fournisseur et ce dernier s'occupe d'envoyer le produit au client. C'est une pratique légale... mais où le client est souvent perdant. Pourquoi ? Et bien prenons l'exemple de la fameuse marque Glereco et de mon propre cas en tant que cliente :

    Pack 011 : Puces (Flèches 2) En période de soldes lors de l'hiver 2021, je cherchais des culottes menstruelles soldées comme ce sont des produits plutôt onéreux. Après quelques recherches, je tombe sur le site de Glereco qui proposait une promotion forte attirante : 9 culottes menstruelles pour le prix de 60€ au lieu de 30€ l'unité, soi-disant. Promo qui devait se terminer 3 jours après que j'ai eu connaissance de celle-ci.

    Glereco arnaque

    Je me suis demandée si cela n'était pas une arnaque évidemment. Néanmoins, le site de Glereco est en HTTPS, plusieurs clientes avaient donné leur avis positifs sur le site, le site dispose de mentions légales, Glereco a une page Instagram (qui donne des conseils et informations sur les menstruations) et d'une page Facebook, un numéro de téléphone (qui serait apparemment FAUX) et une adresse mail pour contacter la "marque",... En bref, cela m'a malheureusement mise en confiance, je ne me suis pas inquiétée de cette étrange GROSSE promotion étant en périodes de soldes. Je me suis également faite la réflexion que cette marque avait une bonne communication. Je passe évidemment commande.

    Glereco dropshipping

    Glereco arnaque

    Deux jours plus tard, en lisant des articles sur les sites vendant des culottes menstruelles, je découvre la supercherie : il s'agit d'un site de dropshipping. Effectivement, à l'heure où je commence à écrire cet écrire plus d'une semaine après avoir passé achat, la fameuse promo qui devait vite se terminer est encore là. Elle est perpétuellement renouvelée en réalité. La cerise sur le gâteau ? Les mêmes culottes que j'ai acheté 60€ sont disponibles sur AliExpress pour 2 ou 3€ l'unité. Exactement les mêmes. Tous leurs modèles sont d'ailleurs trouvables sur AliExpress.

    Glereco dropshippingGlereco arnaque

     

    Au moment où je publie cet article, j'attends toujours que ma commande me soit livrée. J'hésite à renvoyer les sous-vêtements une fois reçus, si réception il y a bien entendu parce que là encore rien est sûr, et demander à ce qu'ils me soient remboursés. Je me sens trahie, salie et arnaquée. Lorsque je désire suivre ma commande avec le numéro de suivi, Glereco n'est même pas en mesure de m'indiquer à quelle étape en est ma commande. Je présume que comme mes articles proviennent de Chine via des fournisseurs inconnus au bataillon, soit je n'en verrai jamais la couleur, soit je ne les recevrai pas avant plusieurs semaines.

    Glereco arnaque

    D'ailleurs, si l'on en croit d'autres clientes, bon nombre sont celles qui n'ont jamais reçu leurs culottes et qui se sont faites bloquer par Glereco sur leur page Facebook en les contactant. Un exemple :

    Glereco arnaque

    (provenance de ce commentaire : www.60millions-mag.com/2020/02/04/culottes-menstruelles-halte-aux-arnaques-17151)

    Autre petite chose étrange, j'ai reçu une brosse à dents électriques provenant tout droit de Chine ces derniers jours. Je ne l'ai évidemment jamais commandé et cet objet n'est issu d'aucune marque. Je trouve la coïncidence beaucoup étrange pour que cet énigmatique colis ne soit pas lié à la pratique de dropshipping de Glereco après y avoir passé commande.

     

    Premièrement, Glereco ne mentionne nulle part que ce ne sont pas leurs culottes conçues par leur soin. Ils poussent sans cesse le client à passer à l'achat en le rassurant. Le site indique la "soi-disant" composition des culottes, comment s'en occuper, quels en sont les avantages (économiques et écologiques). Avec autant de promesses et de détails, on ne peut que donner sa confiance sans trop se poser de questions. Mais le fait est là, Glereco se fiche royalement du sort et du confort de ses clientes, son seul et réel objectif est de faire du chiffre. Glereco est tout bonnement une pseudo marque qui ment à sa clientèle puisqu'elle se fournit en réalité en Chine, probablement sur AliExpress.

    Deuxièmement, la qualité du produit est donc remise en question. Qu'attendre d'une culotte menstruelle qui vaut en réalité 5€ à tout casser ? J'ai eu l'occasion de lire quelques commentaires sur Facebook, ou même AliExpress sous ces mêmes modèles de culottes, soulignant qu'il y a des risques de fuites. Pas des petites fuites, mais bien une incapacité d'absorption du fluide. Évidemment, Glereco supprime de son côté avec minutie les commentaires négatifs postés sous ses posts sur sa page Facebook. J'en ai moi-même fait l'expérience en voyant que tous mes commentaires alertant sur leur pratique avaient disparu. Néanmoins, le nombre de réactions "Grrr" sur les publications l'emportant sur la simple mention "J'aime" démontre que d'autres clients savent pertinemment que Glereco est une marque mensongère.

    Glereco arnaque

    En outre, la dangerosité des composants de la culotte sont également à remettre en question. Si l'on sait que les protections menstruelles jetables peuvent être des perturbateurs endocriniens, provoquer des chocs toxiques, engendrer des mycoses et autres maladies dues aux matières synthétiques et chimiques, quant est-il de culottes conçues par des marques chinoises inconnues dont nous avons aucune preuve de la fiabilité des matériaux ? Est-ce que finalement notre santé est moins mise à mal entre les mains des culottes vendues par Glereco et autres sites de dropshipping qu'entre les mains des protections périodiques jetables, ou est-ce même pire ? Ne vaut-il mieux pas acheter des culottes périodiques à 30 ou 40€ l'unité, dont la provenance et la composition sont fiables, plutôt que de risquer sa santé ? C'est inconcevable et minable que des vendeurs se jouent des consommateurs au détriment de leur santé.

    Vous êtes maintenant en mesure de faire votre propre choix. Si cet article ne vous a pas convaincu, commandez directement les sous-vêtements menstruels sur AliExpress plutôt que sur Glereco et autres fausses marques similaires, vous serez gagnants financièrement parlant. Je vous mets tout de même à disposition une liste non exhaustive d'autres sites d'arnaques concernant le marché de la culotte menstruelle : ici. Voici également un article qui parle d'une manière générale des vendeurs de culottes de règles malhonnêtes et comment les reconnaître : ici.

     

    Ne nous faisons plus avoir, c'est déjà un fardeau d'être réglées.

    Pin It

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique