• Divers

  • GumShoe

    (source de l'image : http://golem13.fr)

     

    Actuellement, le chewing-gum est le deuxième déchet le plus important derrière les mégots de cigarette. Il met en effet cinq longues années à se dégrader. L’organisation de marketing urbain IAmsterdam, le designer Explicit Wear et la société de développement durable Gumdrop ont eu l’idée de concevoir ensemble un nouveau type de chaussure dont la semelle serait composée de 20% de chewing-gums recyclés. Il s’agit peut-être là d’un début de solution contre la pollution de ces derniers.

    Il serait estimé qu’environ 1,5 millions de chewings-gums seraient jetés dans les rues d’Amsterdam chaque année. Une équipe d’entretien s’est chargée de ramasser des chewings-gums usagés collés aux rues de la capitale, ils ont ensuite été transformés en caoutchouc. Environ 1 kilogramme de gomme synthétique mâchée est nécessaire à la fabrication de quatre semelles GumShoe, le reste de la chaussure est en cuir. Les créateurs de la GumShoe ont en projet de permettre à leurs clients de recycler et de remplacer les semelles si elles sont usagées. Une paire de ces chaussures coûte 190€ et est disponible sur le marché depuis juin 2018. Il en existe en rose et en rouge et noir.

    Pin It

    2 commentaires

  • Des organismes Anti huiles Palmes décryptent la pub de Nutella et nous livrent une vidéo nous montrant ce que contient un pot de Nutella. Notamment, ils reviennent sur l’huile de palmes et déclarent : Sans changer ses habitudes, le groupe oublie de préciser qu’il y a plus d’huile de palme que de noisettes dans sa pâte à tartiner. A savoir, un pot de Nutella c’est principalement déjà du sucre (qui peut provoquer le diabète ou l'obésité), de l’huile et du cacao avec de la noisette.

    De plus, il contient le phtalate, le plus dangereux !
    Le phtalate DEHP est une substance chimique qui permet d’augmenter la flexibilité des matières plastiques. On retrouve les phtalates dans les emballages plastiques souples comme les barquettes alimentaires, sachets, films plastiques etc. C’est ainsi que nous en retrouvons sur nos tartines lorsque nous mangeons du Nutella.
    Les phtalates sont des perturbateurs hormonaux qui provoquent des dérèglements induisant notamment la stérilité chez l’homme. Il est estimé que, dans les pays industrialisés, un homme produit deux fois moins de spermatozoïdes que n’en produisait son grand père au même âge. Les phtalates sont également soupçonnés d’être cancérigènes.

    Et maintenant quels sont les dangers de l'huile de palme ?
    Certes, elle est de bon marché, mais est surtout dangereuse pour la santé. Elle contient en effet 50% d'acides gras saturés (contre 15% pour l'huile d'olive, par exemple). Des acides gras qui augmentent les risques de maladies cardiovasculaires comme les crises cardiaques, artères bouchées, obésité, cholestérol … Mais si encore il n'y avait que ça. 
    L'huile de palme est responsable d'une importante déforestation ainsi que de la chasse au singe. On cultive cette huile notamment en Indonésie, et c'est là bas également que se trouve les dernières populations d'orangs-outangs. Vous voyez où je veux en arriver ? On détruit l'endroit où ils vivent, ils peinent à trouver de quoi se nourrir, et on les chasse. 

    Peut-être que dorénavant vous regarderez votre pot de Nutella d'une autre manière ... 


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique